Gabon: vers une fin de la crise post-électorale?

Soumis par Yann Marius SOMA le dim, 10/02/2016 - 09:07

Depuis l’acceptation des deux candidats en lice de soumettre le sort des élections présidentielles du 27 août 2016 au Gabon à la sagesse des juges de la Cour constitutionnelle, le monde entier attendait avec ferveur la décision qui résulterait de l’office de cette juridiction. Le 23 septembre, la décision tant attendue a été prononcée : M. Ali Bongo ONDIMBA a été confirmé dans ses fonctions de Président de la République gabonaise pour un nouveau mandat de sept (7) ans.

La procédure de conciliation dans le différend sur la délimitation maritime entre l'Australie et Timor-Leste

Portrait de Pr. Philippe WECKEL
Soumis par Pr. Philippe WECKEL le dim, 10/02/2016 - 01:59

La Commission de conciliation chargée de faciliter la délimitation des frontières maritimes entre l'Australie et Timor-Leste a rendu le 19 septembre 2016 une décision sur sa compétence.

CPA - Conciliation entre la République démocratique de Timor-Leste et le Commonwealth d'AustralieDecision sur la compétence 

ONU : Premier Sommet international pour les réfugiés et les migrants

Soumis par Gabin EYENGA le sam, 10/01/2016 - 18:27

Résumé :

Ouverture de la 71ième Assemblée Générale des Nations à New York le 19 septembre 2016- Tenue du tout premier sommet international sur les réfugiés et les migrants- Sommet marquant la responsabilité commune des Etats sur les problèmes issus de ces déplacements massifs- Il représente une évolution majeure- Par ailleurs, il traduit également la volonté politique réelle des Etats de faire face aux crises migratoires actuelles- Cette volonté est toutefois atténuée par la nature politique des engagements souscrits dans la déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants- Mais, elle pose les bases vers l’adoption deux pactes mondiaux sur les réfugiés et les migrants d’ici à 2018

Premières conclusions de l'enquête judiciaire conjointe sur la destruction du MH17

Portrait de Pr. Philippe WECKEL
Soumis par Pr. Philippe WECKEL le sam, 10/01/2016 - 17:12

Les procureurs de l'Australie, de la Belgique, de la Malaisie, des Pays-Bas et de l'Ukraine (Joint Investigative Team, JIT) ont rendu publiques cette semaine leurs conclusions préliminaires sur la destruction de l'avion malaisien MH17 le 17 juillet 2014 au dessus de l'Est ukrainien (Oblast de Donetsk) qui a fait 298 victimes. Ces premières investigations n'avaient pas pour objet d'identifier les responsables de l'attaque, mais de déterminer les circonstances de l'incident de manière à faciliter cette enquête ultérieure.

Syrie, l'arrangement sur la trêve du 9 septembre 2016 en questions

Portrait de Pr. Philippe WECKEL
Soumis par Pr. Philippe WECKEL le dim, 09/25/2016 - 11:27

La trêve entrée en vigueur le 12 septembre 2016 a marqué l'issue d'une négociation de plusieurs mois entre Russes et Américains. Elle faisait suite à l'échec d'une précédente trêve convenue par ces deux Etats en février dernier. Or la nouvelle session de l'Assemblée générale s'est ouverte cette dernière semaine dans un climat de pessimisme général sur une trêve qui n'est plus qu'un "zombie" neworkais, alors que les combats ont repris avec une rage particulière en Syrie.

CPI : Les priorités du Procureur et les préoccupations environnementales

Soumis par Yda Alexis NAGALO le sam, 09/24/2016 - 23:18

Bureau du Procureur – Document de Politique Générale relatif à la Sélection et la Hiérarchisation des Affaires – Statut de Rome - Exploitation illicite de ressources naturelles –– l’appropriation illicite de terres – La destruction de l’environnement – Crimes contre l’humanité.

Burundi : Le Rapport accablant de la Mission d’Enquête Indépendante des Nations Unies

Soumis par Dr. E. MOUBITANG le ven, 09/23/2016 - 21:37

Conseil des droits de l’homme de l’ONU - Genève - 20 septembre 2016- Rapport final de l’Enquête indépendante des Nations Unies sur le Burundi (EINUB) – Contexte du Rapport : un climat politique et sécuritaire tendu -Conclusions du Rapport : « d’abondantes preuves de violations graves des droits de l’homme » par le gouvernement et des personnes qui lui sont associées ; de possibles « crimes contre l’humanité » et un « grand danger de génocide » - Objectif du Rapport : interpeller le gouvernement Burundais et la communauté internationale pour l’adoption de mesures robustes devant préserver le

Pages

S'abonner à sentinelle-droit-international.fr RSS